Les célébrations ont eu lieu sous haute surveillance policière en raison de la participation marquée de l’extrême droite. ...

Un cortège d’extrême droite s’est mêlé à celui où figurait le président de la République.

Corse-Matin - Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Donald Tusk ne sera pas à Paris le 11 novembre

Donald Tusk ne sera pas à Paris pour les commémorations du 11 novembre, mais il y a à cela une bonne raison. Le président du Conseil européen est actuellement dans son pays, la Pologne, qui célèbre ce dimanche le 100ème anniversaire de son indépendance. Le territoire, que s'étaient partagés à la fin du 18ème siècle la Russie, l'Autriche et la Prusse, avait obtenu la reconnaissance de son indépendance peu après l'armistice. Et plus que jamais, celui qui a dirigé le gouvernement polonais entre 2007 et 2014 tient à être présent à Varsovie pour faire contrepoids aux nationalistes qui sont actuellement aux commandes et pour vanter les mérites d'une Europe unie.

La Pologne célèbre le centenaire de son indépendance, esseulée et divisée

La Pologne marquera dimanche le 100e anniversaire de son indépendance, coïncidant avec l'Armistice, dans une ambiance de clivages politiques, d'isolement à l'international et de

«Pourquoi le 11 novembre est une date clé dans l’histoire de la Pologne», par Piotr Bilos

Que se passe-il à Varsovie le 11 novembre 1918 ? Et pourquoi ce qui se déroula aux portes de cette ville, deux ans plus tard, les 16 au 18 août 1920, concerne le destin de l’Europe ?

Eryk Mistewicz: «La Pologne veut s’inscrire pleinement dans le projet européen»

Il est difficile de s’imaginer une Europe forte sans une coopération parfaite de la Pologne et de la France. Plus encore : c’est sur la qualité des relations entre la Pologne et la France, après le Brexit, après l’évolution de tant de pays, après la révolte des masses, à travers l’Europe, contre la bureaucratie bruxelloise, qu’on jugera de la capacité de l’Union européenne à surmonter la plus importante crise depuis sa création.

Kornel Morawiecki: «Qu’avons nous fait de notre liberté?»

Qu’avons-nous fait de notre liberté ? Quel usage avons-nous fait de notre indépendance depuis 1918 ? Dans une réalité cruelle, un péril existentiel, un asservissement prolongé, la nation polonaise a exceptionnellement bien réussi son pari.

Lech Walesa : « Je voudrais vivre dans une Pologne démocratique »

Dans une tribune au « Monde », l’ancien président polonais et leader de Solidarnosc appelle à la reconstruction d’une Pologne démocratique et européenne face aux dérives de l’actuel gouvernement qui déconstruit l’Etat de droit, viole la Constitution et « fait du mensonge un instrument d’exercice du pouvoir ».