Menaces d'attaque contre Macron: un retraité d'ultra-droite au coeur de l'enquête

(Belga) A coup de messages enflammés sur Facebook, il voulait recruter massivement de vrais patriotes pour défendre la France contre la politique ...

Quatre membres de l'ultradroite ont été présentés à un magistrat parisien et mis en examen pour "association de malfaiteurs" et "détention d'armes en relation avec une entreprise terroriste". Vendredi 9 novembre, ils étaient passés aux aveux, reconnaissant leur projet d'attaquer Emmanuel Macron. Mais qui sont ces hommes ?

Un retraité "patriote" suspect du projet d'attaque de Macron

Jean-Pierre Bouyer, 62 ans, est au centre d'un projet d'action violente de l'ultra-droite contre le président Macron.

Qui est Jean-Pierre Bouyer, le retraité "patriote" qui voulait assassiner Emmanuel Macron - 11/11/2018 Qui est Jean-Pierre Bouyer, le retraité "patriote" qui voulait assassiner Emmanuel Macron

A coup de messages enflammés sur Facebook, Jean-Pierre Bouyer voulait recruter massivement de "vrais patriotes" pour défendre le pays contre la politique d'Emmanuel Macron. Ce retraité de 62 ans est au cœur de l'enquête sur des menaces d'attaque...

Qui sont les sympathisants de l’ultradroite qui voulaient attaquer Macron

actualité Qui sont les sympathisants de l’ultradroite qui voulaient attaquer Macron, toute l'actualité Qui sont les sympathisants de l’ultradroite qui voulaient attaquer Macron avec lest-eclair.fr

Qui est Jean-Pierre Bouyer, l'homme qui projetait de poignarder Emmanuel Macron ?

Six personnes sont soupçonnées de projeter une attaque contre le chef de l'État, dont Jean-Pierre Bouyer, 62 ans, « le plus déterminé », selon les enquêteurs.

Projet d'attaque contre E. Macron : les 4 hommes dont l'Isérois Jean-Pierre B. vont être présentés à la justice - - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Ce samedi 20 novembre 2018, les 4 sympathisants de l'ultradroite, dont l'Isérois Jean-Pierre B, qui avaient évoqué un projet d'attaque contre le président Emmanuel Macron lors des commémorations du 11-Novembre, vont être présentés à la justice dans la journée en vue de leur mise en examen.